Une machine de désembouage créée par des élèves-ingénieurs

C’est dans le cadre de la mise en œuvre d’une méthode innovante de désembouage des canalisations hydrauliques que la société HVAC France a fait appel à l’ECAM Lyon et a bénéficié d’un PRD encadré par le pôle énergétique.

Spécialisée dans la maintenance d’échangeurs thermiques, la société HVAC FRANCE a décidé d’étendre ses compétences techniques aux conduites hydrauliques de systèmes de chauffage et de climatisation de bâtiments.

Le désembouage est une opération de nettoyage d’installations qui utilisent l’eau pour transférer des calories depuis des appareils de production (chaudière, pompe à chaleur, groupe froid ou capteurs solaires) vers des appareils émetteurs (radiateur par exemple). Compte tenu de son pouvoir corrosif, l’eau produit des oxydes de métaux susceptibles de détériorer les éléments des réseaux hydrauliques, de former des dépôts (boues magnétiques, débris) et d’entraver la circulation dans les radiateurs.

La méthode de désembouage industriel couramment employée est de nature chimique. C’est une  solution couteuse et peu écologique. Aussi,  HVAC FRANCE souhaite innover et envisage une technique principalement mécanique.. Il s’agit d’injecter dans le réseau à traiter des « trains » d’eau et d’air sous pression de façon alternative, ce qui a pour effet de désolidariser les agglomérats (boues et tartre) des conduits pour les évacuer vers un système de filtration par rinçage à l’eau claire.

Les pôles Energétique, Matériaux et Structures et Numérique de l’ECAM Lyon se sont associés pour dimensionner et mettre en œuvre un  prototype permettant des interventions de désembouage mécano-chimique d’installations hydrauliques de grande envergure. Ce travail a été effectué par Nicolas Bidenne et Thomas Giraud, élèves-ingénieurs ECAM Arts et Métiers, dans le cadre de leur Projet de Recherche et Développement de  5ème année.

Fonctionnel et respectueux de l’environnement, le prototype imaginé par la jeune équipe semble très prometteur. Outre les fonctionnalités basiques attendues (inversion des sens de circulation d’eau, injection d’air comprimé, possibilité de traiter les reliquats de dépôts par chimie, système de filtration, etc.), ce prototype présente un système de mise en sécurité automatique et de collecte des données hydrauliques. Ces informations permettront à HVAC FRANCE d’optimiser les procédures d’intervention en fonction des chantiers à traiter.