Couverture sociale

Couverture sociale

L’affiliation au Régime Etudiant de Sécurité Sociale est OBLIGATOIRE dès l’entrée dans l’enseignement supérieur, pour tout étudiant, entre 16 et 28 ans, quelle que soit sa nationalité.

Exception : les étudiants ressortissants de l’Espace Economique Européen , détenteurs de la Carte Européenne d’Assurance Maladie (CEAM) ou d’une attestation d’affiliation à une assurance privée sont dispensés.

La cotisation au Régime étudiant (215 € en 2016) est exigée par l’établissement et reversée à l’URSSAF. Elle peut être réglée en 3 fois.

La sécurité sociale étudiante ouvre droit à :

  • Un remboursement des honoraires de médecin et des soins (maximum 70 % des frais engagés, sur la base du tarif conventionné sécurité sociale)
  • Un remboursement des produits pharmaceutiques (de 15 à 65 % de leur coût)
  • Une prise en charge de 80 à 100 % des frais d’hospitalisation, selon la gravité ou la durée de l’hospitalisation. Pour toute hospitalisation supérieure à une journée, un forfait de 18 euros par jour reste à la charge de l’étudiant

Part obligatoire : LMDE ou SMERRA

L’Etudiant doit choisir pour l’affiliation à la sécurité sociale étudiante entre les deux organismes étudiants, lors de son inscription : LMDE ou SMERRA qui proposent par ailleurs une mutuelle complémentaire facultative

LMDE  (La Mutuelle des Etudiants)
6 rue de l’Abondance 69003 LYON
0969 369 601
(du lundi au jeudi de 9h30 à 12h00 et de 13h30 à 16h00, le vendredi de 9h30 à 12h00).

SMERRA  (Mutuelle Etudiante de la Région Rhône-Alpes Auvergne)
43 rue Jaboulay
69349 Lyon cedex
07 04 72 76 70 76
(du lundi au vendredi, de 9h à 18h, sans interruption.)

La carte vitale

Après son inscription à la sécurité sociale étudiante, l’étudiant reçoit sa carte d’assuré social, appelée Carte Vitale et une attestation papier. La carte vitale est verte, comporte la photo du titulaire et stocke les informations sur sa couverture sociale, son médecin traitant…

La carte vitale peut être mise à jour dans les bornes qui sont en libre accès dans les pharmacies, les centres de sécurité sociale ou les hôpitaux.

 Médecin traitant et parcours de soins

L’étudiant doit déclarer un médecin traitant auprès de sa sécurité sociale étudiante (choisir un médecin qui s’engage à respecter un tarif conventionné avec la sécurité sociale).

Il peut par ailleurs consulter directement gynécologues et ophtalmologues.

Pour choisir votre médecin, consulter www.ameli.fr , rubrique : professionnels de santé.

Assurance complémentaire santé

L’adhésion à une mutuelle est facultative mais vivement conseillée car les frais restant à la charge de l’étudiant peuvent s’avérer très élevés en cas d’hospitalisation, de dépassement d’honoraires de certains médecins, de travaux d’optique ou de prothèses dentaire.

La complémentaire santé vient ainsi compléter les remboursements de la sécurité sociale. Elle fournit une carte d’adhérent qui permet de bénéficier du tiers payant sur la partie complémentaire des dépenses de santé dans certains établissements.

Cotisations annuelles très variables : de 60 €/ an (5€/mois) à 621 €/an (51€75/mois) selon la couverture choisie.