L’ECAM Lyon d’hier à aujourd’hui

historique_ecam_lyon

Création en 1900

Congrégation enseignante fondée au XVIIe siècle par Saint Jean-Baptiste de la Salle, les Frères des Écoles Chrétiennes s’occupent traditionnellement d’enseignement élémentaire, puis d’enseignement commercial et de l’enseignement technique. En 1900, soutenus par des industriels,  ils ouvrent à Reims, l’École d’Arts et Métiers Saint Jean-Baptiste de la Salle, soutenus par les industriels de la région. Cette école propose un programme d’enseignement technique supérieur et scientifique, en trois ans, en internat, avec des ateliers d’application en mécanique, modelage, menuiserie, forge et électricité. Le recrutement est national et le développement rapide : 45 élèves par promotion dès 1912.

En septembre 1914, Reims est bombardé et à la fin de la Grande Guerre, il ne reste rien du site.

En 1919, les élèves sont rassemblés dans les vastes bâtiments de l’École de mécanique et d’électricité industrielle d’Erquelinnes (Belgique) et les deux écoles fusionnent rapidement en Arts et Métiers d’Erquelinnes et de Reims, (A.M.E.R.). L’effectif des promotions atteint 65 élèves au début des années 30.

historique_ecam_lyon

A partir de 1940 : Développement à Lyon

En 1940, lors de la Seconde Guerre, l’École se replie à Lyon et décide de s’y fixer en 1946. Elle s’agrandit, se dotant de nouveaux bâtiments, d’ateliers, de laboratoires et d’un foyer des élèves construit en 1958 et toujours en activité.

Les études évoluent : le cursus en 3 ans s’allonge à 4 ans en 1952 puis à 5 en 1962. Il se structure en 2 années de classes préparatoires et 3 années de cycle ingénieur en 1967. En 1970, les promotions atteignent 80 élèves-ingénieurs qui intègrent principalement  l’industrie mécanique, chimique et nucléaire.

historique_ecam

Depuis 1977 : dimension pionnière et dynamique de réseaux affinée

En 1977, les Frères des Ecoles Chrétiennes lèguent leur patrimoine à la Fondation ECAM, reconnue d’utilité publique, qui administre l’école et la place sous l’autorité d’un conseil d’administration où sont représentés les autorités de tutelle de l’enseignement supérieur, les ingénieurs ECAM et les Frères.

Pendant les années 1980, les bâtiments sont rénovés et le contenu de l’enseignement évolue vers les techniques et les sciences appliquées.

  • En 1992, l’ECAM Lyon est la première école d’ingénieurs de Rhône Alpes à se lancer dans les formations par alternance. Elle diplôme sa première promotion de 34 Ingénieurs ECAM Spécialité Mécanique en partenariat avec l’ITII de Lyon en 1995.
  • En 2004, elle crée le groupe ECAM avec l’Ecole Louis de Broglie de Rennes (aujourd’hui ECAM Rennes). Ce groupe intègre l’EPMI (2006) puis l’ECAM Strasbourg Europe (2010).
  • Lancement du 1er Mastère Spécialisé en France sur le Lean Management en 2007.
  • Création de l’usine-école INEXO en 2009
  • Ouverture d’une nouvelle Spécialité pour les formations par alternance « Energie Exploitation et Maintenance » en 2012
  • Ouverture d’un Centre ECAM Lyon à Bourg-en-Bresse en 2012
  • Ouverture d’une nouvelle spécialité pour les formations par alternance « Bois » en 2013,
  • Ouverture d’un nouveau centre ECAM Lyon à l’Ile de La Réunion en 2014, puis à Ambérieu-en-Bugey en 2015

historique_ecam_lyon

2015-2025 : un développement ambitieux

L’ECAM Lyon s’est engagée en 2015 dans un ambitieux plan de développement à 10 ans, pour valoriser ses différences, conforter ses alliances et accroître son rayonnement :

  • 2016 : lancement du programme ECAM Engineering, 1ere formation d’ingénieur en 5 ans en France dispensée en anglais
  • 2016 : ouverture du Mastère Spécialisé® Operations and Risks Excellence : 1er Mastère spécialisé alliant excellence opérationnelle et maîtrise des risques

Plus d’informations sur le plan stratégique de l’ECAM Lyon.