Lean

Face à une concurrence croissante, tant au niveau national qu’international, les entreprises françaises éprouvent de plus en plus le besoin d’améliorer leur compétitivité. Elles sont à la recherche des méthodes et des modes d’organisation leur permettant d’atteindre leurs objectifs de qualité, délais, sécurité, respect de l’environnement, trésorerie financière et formation du personnel.

Face à cette demande croissante des entreprises, l’ECAM Lyon s’est progressivement imposé comme l’établissement référence en France pour les formations dans le domaine du Lean Management. En 2009, l’Ecole va plus loin en installant  la 1ère plateforme pédagogique en France dédiée au Lean Management : Inexo. Cette usine-école facilite l’apprentissage du Lean Management, en proposant une mise en pratique immédiate des enseignements.

Outre des offres de formations spécialisées, l’ECAM Lyon travaille également sur des axes de recherche, menées par Zahir Messaoudene, docteur en Génie Industriel de l’Université Louis Pasteur de Strasbourg et enseignant-chercheur à l’ECAM Lyon en apprentissage organisationnel et amélioration continue.

Ses travaux de recherche s’articulent autour de la dynamique des entreprises dans le cadre de l’incertitude, la complexité et la pérennité des démarches d’Excellence. Il s’intéresse aux théories des paradoxes organisationnels dans le cadre des changements dans les entreprises comme le Lean Management. Il étudie les organisations face aux paradoxes organisationnels comme l’apprentissage, l’identité organisationnelle, la performance.

Performance et organisation des processus de résolution de problèmes et d’amélioration continue.

Les démarches d’amélioration continue recommandent le développement de l’apprentissage individuel et organisationnel devant soutenir la résolution de problèmes. Pour cela, les entreprises utilisent différentes stratégiques de « déploiement » de l’amélioration continue. Cependant, peu d’entre elles, intègrent l’apprentissage de la (par la) résolution de problèmes dans leur stratégie de « déploiement ». Dans cet axe de recherche, des enquêtes menées au sein d’entreprises visent à identifier les stratégies qui peuvent avoir un impact paradoxal sur la performance de la résolution de problèmes.

Apprentissage individuel, collectif et organisationnel au sein des démarches d’Excellence Opérationnelle.

L’objectif de cet axe de recherche est l’évaluation de la maturité d’apprentissage individuel, collectif et organisationnel dans le cadre de chantiers d’amélioration. L’équipe développe des outils  qui permettent l’amélioration continue des processus d’amélioration continue et des processus de résolution de problèmes.

Gestion des paradoxes organisationnels dans le cadre des transformations et changements des entreprises (Excellence opérationnelle, Lean Management, Entreprise « libérée »).

Les travaux menés dans cet axe visent à :

  • développer un cadre de référence pour comprendre et analyser les différents processus de changement organisationnel
  • proposer un cadre d’analyse des sources d’ambivalence dans le discours d’acteurs comme les opérateurs et les managers intermédiaires à l’aide d’interviews et de l’étude de certains extraits de ces discours.
  • analyser les différentes figures managériales des leaders du changement.

L’entreprise apprenante et ses relations avec la santé, qualité de vie au travail et performance globale.

Les démarches d’amélioration continue préconisent le développement de l’apprentissage organisationnel devant soutenir la performance globale et renforcer son intégration avec la santé-qualité de vie au travail (S-QVT). Cependant, ces démarches d’amélioration de la performance sont souvent mises en place de façon mécaniste ce qui empêche l’apprentissage organisationnel. Les entreprises peinent à intégrer l’apprentissage comme vecteur stratégique. Ce manquement crée un contexte relationnel défavorable au développement d’ organisations apprenantes. Cet axe de recherche propose d’observer et d’étudier les relations entre la maturité d’apprentissage organisationnel des entreprises et les pratiques managériales devant soutenir l’apprentissage individuel et collectif intégrant la QVT.