Ilias : élève-ingénieur et sportif de haut niveau

Allier études d’ingénieur et une pratique sportive de haut niveau n’est pas toujours aisée. Même si elle ne propose pas de cursus spécifique réservé aux sportifs de haut niveau, l’ECAM Lyon s’attache à adapter ses plannings de formation à ces étudiants « hors du commun ».

Portrait d’Ilias Tahar, élève-ingénieur en 3ème année de la formation ECAM Arts et Métiers, arbitre de football de haut niveau à 20 ans seulement .

D’où vient ta passion pour l’arbitrage?

J’ai commencé le foot tout petit, au poste de gardien. Cela fait maintenant 6 ans que j’exerce des fonctions d’arbitre au sein de la FFF. J’arbitre les juniors nationaux U19 (plus haut niveau pour les jeunes). En clair, j’arbitre les futures grandes stars qui joueront demain en Ligue 1. J’ai notamment arbitré il y a 2 ans Mbappé. Je viens tout juste d’être appelé pour un gros derby entre l’AS Nancy Lorraine et RC Strasbourg, deux centres de formation de Ligue 1 et Ligue 2. Mon objectif à court terme est d’arbitrer les seniors en National 3 (soit la 5ème division de Championnat National après la Ligue 1). Ce que j’aime dans le métier d’arbitre ? Le management, gérer les joueurs, les personnalités, la préparation physique. C’est très complémentaire avec un métier d’ingénieur.

Pourquoi avoir choisi ECAM Lyon pour tes études d’ingénieur ?

Après avoir fait une classe prépa PT / PTSI à Montpellier, j’ai intégré le cycle ingénieur de la formation ECAM Arts et Métiers à Lyon. L’aspect généraliste, avec une dominante mécanique, m’a tout de suite plu. Je savais également que l’Ecole bénéficiait d’un très bon réseau de diplômés, une valeur sûre pour trouver facilement un emploi à la sortie des études.  Le fait de pouvoir combiner mon activité sportive de haut niveau et mes études a été déterminant dans mon choix d’école.

Comment s’organise ton emploi du temps ?

Je m’entraîne chaque jour entre 1 à 2h, je travaille ma théorie, je fais des comptes rendus pour perfectionner mes connaissances. Je fais également 3 entraînements physiques et 2 séances de kiné par semaine. Le weekend, j’arbitre un match, un peu partout en France.

Côté études, j’ai eu la chance de bénéficier d’aménagements sur mon emploi du temps pour les matchs le weekend. J’apprécie cette souplesse d’ECAM Lyon. De mon côté, j’organise et rentabilise au maximum mon temps de travail. J’étudie pendant les transports, à l’hôtel…

Où te vois-tu plus tard ?

Mon objectif : obtenir mon diplôme d’ingénieur, et monter dans les niveaux d’arbitrage pour arriver en ligue 1 voire arbitrer à l’international. Pour ma carrière d’ingénieur, j’aimerais travailler en conception dans l’aéronautique.

Pour concilier études d’ingé et sport de haut niveau, il n’y a qu’une règle : l’organisation au service de la motivation. Ma philosophie : «  Quand on veut, on peut ».