fbpx
Brochure
Portes ouvertes
Menu

Conférence de Gilles Maignaud ; « Art et sciences, peut-on concilier ces deux mondes ?

un descriptif du paysage artistique, de l’art rupestre à nos jours dans lequel l’Art et la science s’épousent ou se séparent pour finalement chacun trouver sa place et ses formes d’interaction.

Jeudi 1er juillet, dans le cadre du séminaire de fin d’études, Gilles Maignaud a donné une conférence sur « Art et sciences, peut-on concilier ces deux mondes ? » : un descriptif du paysage artistique, de l’art rupestre à nos jours dans lequel l’Art et la science s’épousent ou se séparent pour finalement chacun trouver sa place et ses formes d’interaction.

Il note ainsi, au XIVème siècle, l’influence des mathématiques et la géométrie sur la peinture dans l’apparition de la perspective ; la recherche permanente du nombre d’or (rapport harmonieux, défini en géométrie, entre deux longueurs) ; le mot « ingénieur » un mot dérivé de " engin " machine de guerre, constructeur et inventeur d’engin de guerre qui ne perd cette signification qu’à la fin du XVII ; la création de l’école des arts et métiers par Napoléon en 1803, la formation des premiers ingénieurs en 1850… autant d’informations pour enrichir une conférence fort appréciée par tous les présents. Deux heures où les spectateurs se sont aussi régalés avec des anecdotes : dès la provocation de Marcel Duchamp aux accords publicitaires entre Louis Vitton et Takeshi Murakami en passant par les forets de Will Cotton.

Une conférence qui a donné peut-être le goût de l’art à nos futurs ingénieurs et n’a pu que réjouir ceux déjà amants de la peinture et la sculpture.

Gilles Maignaud, ancien directeur des classes préparatoires est un grand amateur d’art, passion partagée avec les sciences. Il est très impliqué dans la Maison d’Art Contemporain de Pérouges et, entre autre, Président du Centre d’art contemporain de Lacoux.