fbpx
Brochure
Portes ouvertes
Menu

Hommage à Jean Guy : un promoteur de l’ECAM nous a quittés

Jean GUY, ingénieur ECAM promotion 1955, ancien Directeur de l’ECAM (de 1978 à 1995) et Chevalier de l’Ordre National du Mérite, est décédé le 3 janvier 2021 à l’âge de 87 ans.

Œuvrant pendant plus de 20 ans au sein de l’ECAM à Lyon, il a par son avant-gardisme et son implication totale contribué fortement au développement et à la reconnaissance de l’Ecole. C’est en 1978 qu’il en prend la Direction, après avoir notamment travaillé pour les relations industrielles et les activités de R&D de l’école.

Durant ses années de Direction, Jean Guy a impulsé une modernisation de l’Ecole : il a conduit la transformation des bâtiments d’enseignement, intensifié les relations avec les entreprises, lancé les formations d’ingénieurs de spécialité avec l’ITTI et favorisé l’ouverture de l’école à l’international. En parallèle, il a œuvré pour le développement du laboratoire de Mécanique et développé des actions de recherche en mécanique et en énergétique. « Il a véritablement lancé la relation-entreprises et la recherche à l’école. Il prenait toujours du temps pour rencontrer les enseignants-chercheurs dans les départements. Il était curieux et décelait rapidement les faiblesses dans un raisonnement, ce qui nous poussait sans relâche vers l’excellence. » se souvient Jean-Noël Charvet, Délégué Général Adjoint d’ECAM LaSalle.

Par deux fois, de 1984 à 1986 et 1993 à 1995, il a assuré la présidence de la FESIC. Il fut également membre de la Commission des Titres d’Ingénieur (CTI) de 1996 à 2002.

Avant de rejoindre les équipes d’ECAM Lyon, Jean Guy avait mis ses compétences en ingénierie au service de l’industrie, chez Berliet puis Sigma. Au sein de la CEL (Compagnie d’Energétique Linéaire) qu’il dirigea jusqu’en 1977, il a notamment participé au développement d’un véhicule à coussin d’air et à moteur linéaire, baptisé URBA.

Un homme qui, en plus d’être un ingénieur passionné, était un grand humaniste comme le rappelle Bernard Pinatel qui lui a succédé à la Direction de l’Ecole : « Il aimait diriger mais était très à l’écoute des autres, attentif aux plus humbles (…). Jean Guy a tout au long de sa carrière défendu les valeurs lasalliennes, en plaçant l’humain au centre de l’entreprise. Il avait à cœur former des ingénieurs ECAM qui ne soient pas uniquement des experts techniques. Pour ouvrir l’Ecole aux plus modestes, il a mis a mis en place des prêts à taux bonifié et poursuivi le développement de la fondation. »

C’est ainsi un véritable pionnier d’ECAM Lyon qui nous quitte, un bâtisseur de notre histoire, qui a contribué activement à faire de l’école ce qu’elle est aujourd’hui : reconnue, exigeante, ouverte sur le monde et toujours fidèle a ses valeurs humanistes.