fbpx
Brochure
Portes ouvertes
Menu

Certificat mis en avant par la CTI pour le développement des compétences numériques des ingénieurs français. Présentation d’un logiciel développé par le DITI (Département Informatique et Technologie de l’Information) au Colloque International de l’Université à l’Ere du Numérique, destiné à faciliter la mise en place du C2i2 métiers de l’ingénieur.

Christophe Mathieu présente ce lundi 14 juin, le fruit d’une année de travail du département Informatique et Technologie de l’Information (DITI), au Colloque International de l’Université à l’Ere du Numérique. Ce colloque se tient tous les deux ans, et fait le point sur l’usage des technologies dans l’enseignement supérieur francophone.

Le DITI a développé un outil logiciel pour faciliter la mise en place du C2i®2 métiers de l’ingénieur. Cet outil, du nom de CoPEAR (Construction d’un Plan d’Evaluation Associé à un Référentiel), doit permettre d’atteindre deux objectifs :

  • Pour les écoles d’ingénieurs et universités, faciliter la mise en place d’un plan de formation et d’évaluation transversal, en s’appuyant sur des activités organisées dans les enseignements existants
  • Pour le comité de pilotage national du C2i®2 mi, l’outil doit permettre une supervision globale de la mise en place de ces plans, avec une finalité d’harmonisation et d’assurance qualité.

CoPEAR est donc destiné à être utilisé par un grand nombre d’écoles d’ingénieur et d’universités assurant des formations de mastères technologiques. Cet outil a également été présenté au séminaire des correspondants du C2i®2 mi 2010, qui s’est tenu du 9 au 11 juin dernier à Nîmes.

Voici donc une nouvelle fois démontré le rôle leader de l’ECAM dans la mise en place du C2i®2 mi, certificat que la CTI a déjà plusieurs fois mis en avant pour le développement des compétences numériques des ingénieurs français.

Enfin, notons que l’équipe de développement ayant permis cette réalisation, est constituée de Laurent Sanglard, architecte de l’application et Antoine Gagneux, responsable fonctionnel, assistés de 7 étudiants ayant participés aux développements depuis mai 2009.

Bravo à toute l’équipe pour cette belle réussite.