fbpx
Brochure
Portes ouvertes
Menu

Pédagogie : des pratiques revisitées

La révolution numérique, et plus récemment la crise sanitaire, ont provoqué une évolution rapide des modalités d’apprentissage, et pour de nombreux enseignants une profonde remise en question de leurs pratiques. Transformer la pédagogie est aujourd’hui plus que jamais indispensable pour répondre à la diversité des profils d’étudiants, être attractif et compétitif, gagner en agilité face aux enjeux de croissance.

Si les technologies sont d’extraordinaires leviers de changement, il convient d’identifier les bons outils pour les mettre véritablement au service de l’apprenant. Comment, grâce à l’usage du numérique notamment, améliorer durablement la pédagogie au service de ses élèves-ingénieurs ? Quel équilibre entre distanciel et présentiel ? Quelles places relatives pour la transmission par le professeur et l’apprentissage par le collaboratif ? Comment accompagner les enseignants pour qu’ils s’approprient ces approches pédagogiques novatrices ?  Autant de questions auxquelles devra répondre la démarche de transformation ECAM LaSalle Academy, pilotée par Jean-Noël Charvet, Directeur Général Adjoint d’ECAM LaSalle.

Partager pour construire, durablement

Dans le cadre de sa réflexion sur les pratiques pédagogiques, ECAM Lyon privilégie des temps de partage avec des enseignants, des partenaires, des étudiants, afin d’intégrer les attentes de chacun.

Ainsi, les élèves-ingénieurs consultés ont notamment souligné la difficulté d’être et de rester attentif à distance, ou encore témoigné sur le décrochage que la distance ne permet pas de compenser. A leur écoute, 8 défis ont été identifiés et priorisés.

Les enseignants, acteurs principaux de cette évolution pédagogique, ont analysé avec leurs collègues les solutions numériques mises en place depuis mars 2020. Les approches novatrices de certains ont pu en inspirer d’autres. Si chaque professeur reste bien sûr libre de ses choix pédagogiques, l’objectif d’ECAM LaSalle Academy sera de faire découvrir des pratiques nouvelles performantes et d’accompagner les enseignants qui souhaitent les utiliser.

« Nous avons dressé le constat, des besoins ont été exprimés : il faut maintenant passer à l’action. Bien des étudiants ont souffert face à la situation, et c’était également difficile pour les enseignants. Nous devons leur donner des réponses concrètes. » souligne Jean-Noël Charvet. « Si les réflexions sur l’évolution pédagogique ont été nourries par la crise sanitaire, les réponses seront apportées sur du long terme : nous travaillons pour environ 10 ans de fondement pédagogique, à compter du retour à la normale ».