fbpx
Brochure
Portes ouvertes
Menu

Préparation de l’équipe ECAM Lyon pour l’Eco Marathon Shell

L’équipe de l’ECAM Lyon se prépare à participer à l’Eco Marathon Shell qui se déroulera du 15 au 19 mai prochain à Rotterdam. Le but de cette compétition est de faire le plus de kilomètres possible avec l’équivalent énergétique d’un litre d’essence en un temps limité. L’équipe de l’ECAM Lyon, participe dans la catégorie « Hydrogène » des prototypes et souhaite battre le record ECAM détenu par l’équipe 2010/2011. Une centaine d’écoles de toute l’Europe concourent à cet évènement.

Le club Eco Marathon Shell : un modèle d’organisation et de gestion

L’équipe, dirigée par Sinbad CHAMPROUX (promo 2014), s’est brillamment organisée dès mai 2012 : ils ont restreint l’équipe à 14 membres, en mixant les promotions (ECAM 2, 3, 4) et compte également sur le soutien des quelques ECAM 5 et Ingénieurs ECAM expérimentés sur ce projet.
Ils se sont répartis au sein de pôle : Composite, Mécanique, Hydrogène, Energétique, Electrique, Communication en fixant des objectifs et délais pour chacun.
Ils ont su convaincre l’école de les soutenir techniquement : l’équipe bénéficie donc de l’aide d’un projet « Léonard » visant à préparer l'intégration des anciens systèmes (fourche, roues avants, circuit hydro, etc.) dans le nouveau prototype, d’un « PRD » travaillant sur la pile à combustible (PAC).

Des partenaires extérieurs convaincus de la fiabilité du projet

La communication, ravivée, modernisée et maîtrisée a permis de trouver de nouveaux partenaires. Le groupe VOLVO par son entité Renault Trucks, partenaire historique du club, a mis à disposition Thomas JUSTIN, ECAM 1993, pour un volume d’heures pris sur son temps de travail. Le groupe a également reconduit son soutien financier. Air Liquide s’est également engagé dans l’aventure par l’intermédiaire d’Eric PRADES (ECAM 1990) : des experts ont là-aussi travaillé avec l’équipe pour leur permettre de mieux comprendre et maîtriser leur PAC, et Air Liquide fournit l’hydrogène pour les tests du prototype.

Un coup dur pour notre équipe qui ne se démonte pas…

Depuis plusieurs mois qu’ils travaillent sur le projet, les étudiants ont passé de nombreuses heures à se concentrer sur la conception d’une nouvelle coque pour la compétition de 2013. Après avoir préparé le moule et commencé la stratification de la coque, c’est le choc! Après 300 heures de travail, la coque a implosé lors du processus de finalisation. Passé le cap de la déception, l’équipe ne baisse pas les bras. Il travaille actuellement sur l’ancien prototype sur lequel ils apportent des modifications pour réaliser une meilleure performance que l’an passé. Le record de l’an passé est de 1400km/l.
L’équipe a été cette année un modèle d’engagement et de gestion pour ce projet. Nous leur souhaitons bien sûr que ce travail soit couronné de succès à Rotterdam.