fbpx
Brochure
Portes ouvertes
Menu

Attiré dès son plus jeune âge par les jeux de construction, curieux de nature,  Benoît Tholence est adepte des nouvelles expériences. Il se lance aujourd’hui un nouveau défi : créer sa start-up le Quadricaz.

 

Avez-vous toujours voulu créer votre propre entreprise ?

C’est en 4e année de mon cursus généraliste ECAM Arts&Métiers que j’ai découvert l’entreprenariat, lorsque j’ai participé avec un autre étudiant au concours inter-écoles, Campus Création. Nous avons imaginé une gramme de produits dont le packaging fait partie intégrante de l’objet (ex : le packaging d’une lampe qui devient, à l’ouverture, un abat-jour), et ce projet a été primé.

A la fin de mes études, je suis devenu consultant en amélioration de la compétitivité de produits industriels à Paris, chez IAC. J’ai apprécié la polyvalence de mes missions et des domaines d’intervention (aéronautique, médical, agricole …). De retour à Lyon, j’ai eu l’opportunité de travailler sur un concept de lunettes aux montures modulables, sur les conseils d’Hérvé Kleczewski, ancien directeur à l’IAC et co-fondateur de Waoup.

 

Qu’est-ce qui vous plaît dans l’entreprenariat ?

La possibilité de faire plusieurs métiers. Dans des secteurs très variés, on est à la fois dans la technique et dans la vente. Le contact humain est également omniprésent quand on crée son entreprise. Je suis de nature réservée mais quand on se lance dans un tel projet, on est contraint de sortir de sa zone de confort, pour se dépasser. L’entreprenariat permet d’en apprendre beaucoup sur soi-même.

 

Vous avez conçu un nouveau projet de jeu collectif : le quadricaz ?

QuadricazCela date de la période où j’effectuais mon stage de 5e année en Australie. Lors d’une journée de pluie torrentielle, nous avons inventé un nouveau jeu avec des amis pour passer le temps. Le quadricaz était né !

Le principe : 2 équipes de 2, des points à marquer avec une balle dans des cages délimitées, en restant chacun dans son carré.

Aujourd’hui, je suis au stade de l’exploration. J’ai créé un logo, un site web et vais expérimenter le concept auprès de différents publics. En faisant tester le jeu, je pourrai en ajuster le concept et les règles en fonction de ma cible.  Rendez-vous le 23 avril de 13h à 18h au terrain de Squash Lugdunum à Lyon pour tester en exclusivité le Quadricaz. Plus d’infos

 

Un conseil pour les étudiants qui se destinent à devenir entrepreneurs ?

« Qui veut faire quelque chose trouve un moyen, qui ne veut rien faire trouve une excuse ».  Il faut, selon moi, savoir cadrer sa démarche. Pour tester une idée, on se donne une courte durée (quelques mois) et une petite somme d’argent pour rester créatif. L’idée ce n’est que le point de départ d’une aventure entrepreneuriale…

 

Retrouvez son aventure sur son site web