fbpx
Brochure
Portes ouvertes
Menu

SuPerForm : des élèves créent un jeu de société pour améliorer les interactions sociales en entreprise

Dans le cadre du challenge SuPerForm, l’Agera (Alliance des grandes écoles-Rhône-Alpes Auvergne), la Carsat Rhône-Alpes et Elence s’associent pour accompagner les écoles dans l’intégration de la santé-sécurité et qualité de vie au travail dans les apprentissages et mieux former les futurs décideurs. Sous forme de serious game,  ce challenge réunit des groupes d’étudiants de plusieurs grandes écoles. Le but ? Créer un jeu sérieux, répondant à une problématique d’une entreprise dans le domaine de la SSQVT (Sécurité, Santé et Qualité de Vie au Travail).

Alice Boissonnet, Théo Blanc, Antoine Khelifi et Paul Vuillerme, quatre élèves-ingénieurs en ECAM 5 Arts & Métiers, participent à ce challenge par le biais d’un Projet Recherche et Développement (PRD). Le groupe d’étudiants avait pour objectif de créer un jeu destiné à améliorer l’intégration de nouveaux salariés internationaux, et plus généralement  la cohésion et le lien entre les collaborateurs d’une entreprise  avec les équipes Ressources Humaines d’Ubisoft, l’un des leaders mondiaux de l’édition de jeux-vidéos.

Pour ce faire, les élèves-ingénieurs sont passés par plusieurs étapes. Ils ont débuté par des séances de créativité et de recherche bibliographiques sur les compétences à développer, puis sur les différents type de jeux afin de multiplier les idées, avant d’en choisir une pour la développer. Leur sélection s’est faite notamment sur des critères de faisabilité et de capacité à développer les compétences des joueurs- collaborateurs.

« Durant la phase de création du jeu, nous nous sommes davantage intéressés au développement du fond que de la forme. L’important était de penser un déroulement optimal, qui amènerait au développement de compétences clés que nous avions identifiées, et à l’amélioration du lien entre les salariés » nous confie Antoine, un des étudiants en charge du projet.

Suite à la création de leur jeu, les élèves-ingénieurs ont pu passer à une phase de test réalisée auprès d’une cinquantaine de personnes, afin d’avoir des retours d’expérience et d’adapter leur produit en conséquence. Le serious game créé par le groupe d’élèves prend la forme de plusieurs boîtes en métal numérotées, dont il faut trouver le code via un mini-jeu, à réussir à l’étape précédente. Bien que la problématique ait été proposée par Ubisoft, ce jeu a été développé pour être adaptable à la plupart des entreprises qui pourraient en bénéficier.

« Ce fut une très belle expérience, bien au-delà du volet technique, travailler sur ce projet nous a permis d’en apprendre beaucoup sur des thématiques sociales qui nous tiennent à cœur. » résume Théo, l’un des élèves-ingénieurs du groupe de projet.

Le challenge SuPerForm lui est toujours en cours, et les résultats devraient être dévoilés à la fin du printemps 2022. Bonne chance à Alice, Antoine, Paul  et Théo !

https://youtu.be/CqK18dQVV8A