fbpx
Brochure
Portes ouvertes
Menu

“Vers un territoire zéro fioul” : mission terrain pour les étudiants du Mastère Spécialisé® Management de la Transition Énergétique

Depuis la rentrée 2020, le Mastère Spécialisé® Management de la Transition Énergétique, créé en partenariat par ECAM Lyon et emlyon Business School,  forme de futurs acteurs de la transition énergétique des organisations et des territoires.

Ce programme innovant, au carrefour des compétences techniques et managériales, aborde la transition énergétique de manière transverse. Comme le précise Sami Moghrani, codirecteur de ce Mastère Spécialisé®, « ce programme s’appuie sur des partenariats forts, qui permettent aux participants, en complément des enseignements, d'appliquer et déployer leurs compétences directement sur le terrain, en s’investissant dans des missions ponctuelles, en phase avec la conjoncture économique et environnementale ».

Des cas concrets en prise avec le quotidien, un travail d’équipe

A travers leurs Missions Terrain, les participants du Mastère Spécialisé® sont ainsi confrontés  à des problématiques concrètes liées à la transition énergétique, qui leur sont confiées par des entreprises, des collectivités, des startups ou encore des ONG.  Par groupes de 4, ils disposent de 3 mois - à raison de 2 jours par semaine - pour relever les défis lancés par leur commanditaire.

Cap sur la mission terrain confiée par le Grand Lyon : “Vers un territoire zéro fioul”

Quelles sont les attentes pour la Métropole de Lyon ?

Angela Lanteri, chargée de mission planification énergétique et énergies citoyennes à la Métropole de Lyon, précise l’enjeu : « Notre attente est grand ! En effet, la mission « Vers un territoire zéro fioul (énergie fossile à facteur d’émission de CO2 élevé) » répond à des objectifs inscrits dans le schéma directeur des énergies qui est un document stratégique en matière de transition énergétique pour la Métropole de Lyon ». Il s’agit concrètement de réduire de 20% la consommation d’énergie par rapport à 2013, alors que 6% des logements sur le territoire sont encore chauffés au fioul (la plupart ont été construits entre 1949 et 1974).

Quels sont les enjeux pour les étudiants du Mastère Spécialisé® Management de la Transition Énergétique ?

Les étudiants sont amenés à imaginer des solutions, élaborer un plan d’actions concrètes pour améliorer l’impact carbone, la qualité de vie et œuvrer pour la transition écologique d’une grande agglomération dans laquelle ils vivent. Ils sont résolument acteurs de ce changement.

Un espace de travail partagé a été mis en place par le groupe d’étudiants pour favoriser une collaboration efficace : un outil collaboratif qui permet d’avancer rapidement et de fluidifier les échanges de points de vue et capitaliser sur les apports de chacun.  Documents, projets de questionnaires, compte-rendu d’entretiens … ce fonds est alimenté à la fois par la Madame Lanteri et par l’équipe projet de masteriens. Des réunions bimensuelles permettent d’être toujours en phase et de synchroniser les actions.

Quelle est la plus-value de cette mission terrain?

Thibault, l’un des mastériens engagés de cette mission terrain ne cache pas son enthousiasme : « C’est une grande satisfaction d’aider à résoudre les problèmes d’une ville dans laquelle on vit. Le facteur humain est déterminant, puisque ce plan de transition énergétique, qu’il faut élaborer, a un impact direct sur le quotidien des habitants qui sont également des citoyens. Il faut les sensibiliser à ces questions liées à la dépendance énergétique, aux enjeux environnementaux et aux alternatives au 100% fioul».  Pour les étudiants, être sur le terrain permet de prendre la mesure des enjeux pour les individus, avec les acteurs des collectivités, au cœur des processus décisionnels et d’appréhender les enjeux financiers liés aux problématiques énergétiques.

Pour que cette transition puisse être effective, au-delà de la sensibilisation des individus, les entreprises, les professionnels liés à la vente de sources d’énergies doivent aussi être consultés. Les missions terrain ont donc un apport déterminant pour celles et ceux qui  envisagent une carrière dans la transition énergétique, une thématique qui recouvre bien des acteurs et secteurs. Elles constituent une étape majeure pour se préparer à devenir des professionnels qui conduiront notamment des projets de politique publique liés à la transition énergétique.

« C’est une fenêtre sur le monde du travail dans un domaine particulièrement intéressant au regard des enjeux actuels », Angela Lanteri est tout à fait convaincue que cette expérience terrain, jalonnée de problématiques récurrentes liées au fonctionnement des collectivités, sera précieuse pour la suite du parcours des étudiants du Mastère Spécialisé® Management de la Transition Énergétique et leur choix de carrière.

Un mastère spécialisé, générateur de partenariats

Tant par sa thématique que par les formats d’action qu’il propose, le Mastère Spécialisé® Management de la Transition Énergétique suscite un vif intérêt chez les acteurs économiques et territoriaux. Depuis son lancement, il enregistre une forte accélération de ses partenariats.

Ainsi, les missions terrain ci-dessous ont pu être réalisées cette année :
  • Bilan Carbone + avec l’Association Bilan Carbone;
  • Financement participatif de centrales PV, avec Célérité
  • Accompagnement au développement de la mobilité durable et à la mise en place de l’intermodalité au sein des collectivités, avec Yélé consulting
  • Vers un territoire Zéro Fioul, avec le Grand Lyon
  • Etude d’intégration de l’hydrogène dans le mix énergétique des écosystèmes territoriaux ruraux, avec Tenerrdis.
  • Smart Building, avec Emlyon Business School;