fbpx
Brochure
Portes ouvertes
Menu

Retour sur le 4L Trophy, édition 2023 : quand solidarité rime avec aventure

​​​​​​Avec mon coéquipier, lorsque nous étions en CE2 une équipe du 4L Trophy était venue nous raconter leur expérience. Depuis ce jour, nous avions toujours eu envie de participer ensemble à cette aventure. Le côté humanitaire me tient vraiment à cœur et j'ai été ravie de pouvoir échanger avec certains marocains sur place. Un conseil ? Soyez préparé et foncez…c’est vraiment une aventure incroyable.  Laetitia, élève-ingénieure ECAM Arts et Métiers 3

En février dernier, ce sont 12 équipages d’élèves-ingénieurs de l’école qui ont grossi les rangs des 2400 « trophistes » du plus gros rallye moins de 28 ans du monde : le 4L trophy.

Au programme, pas moins de trois pays traversés, douze jours en immersion pour découvrir le Maroc, des épreuves d’orientation jusqu’au pied des dunes du Sahara et une étape marathon de 48 heures en autonomie avant le retour à Marrakech.

Le 4L Trophy en quelques mots ?

C’est une course d’orientation à bord de la mythique Renault 4L exclusivement réservée aux 18/28 ans. En binôme, l’équipage pilote/copilote traverse la France, l 'Espagne puis le Maroc  (sens des pays) et parcourt plus de 6 000 kilomètres. Arrivés dans le désert, seule l’orientation compte. Aidés d’une boussole et d’un roadbook, les participants doivent faire le moins de kilomètres possibles.
Etant passionné de voitures et d'aventure, j'ai toujours voulu participer au 4L Trophy. En parler, c'est facile, mais pour y participer, il faut préparer le projet pendant environ un an. C'était un véritable défi : la préparation du 4L Trophy est longue et intense et entre les cours et l'alternance, il reste parfois peu de temps. Pour réaliser ce projet, on a démarché des dizaines d'entreprises pour des partenariats. Sous forme de sponsoring, on reçoit une somme négociée avec les directeurs d'entreprise en échange d'un encart publicitaire sur notre Renault 4L. C’était parfois très difficile de les convaincre de nous soutenir, et même avec leur accord, il faut ensuite les relancer plusieurs fois. Cependant, ces démarches sont très enrichissantes et nous serviront pour notre avenir professionnel. On avait quelques bases en mécanique avant d'acheter la voiture… A force de passer des heures à changer des pièces, trouver d'où venaient les problèmes ou encore améliorer les performances de la 4L, on a acquis de nouvelles compétences. Après toute cette préparation, le raid en lui-même est enrichissant, tant du côté aventurier avec notre tente, notre réchaud et nos boîtes de conserve, que du côté humanitaire avec les denrées alimentaires et le matériel scolaire pour La Croix Rouge française et Les Enfants du Désert. Si quelqu'un a des questions concernant le 4L Trophy, vous pouvez nous contacter sur Instagram : @la_4l_tropholle_ avec mon co-équipier Mathieu nous serons fiers d’y répondre ! Ugo, élève-ingénieur ECAM Génie Industriel et Mécanique 4
 

Bravo à Ugo, Mathieu, Hilaire,  Andrei, Martin, Thomas, Laetitia, Baudoin, Gatéan,Malo, Thomas, Maxence, Quentin, Thibault, Matis, Adrien, Jules, Alan, Romain, Jacques, Bruno, Coraline, Jean-Baptiste, Lucas, Théophane, Guillaume, Domitille, Valentine  élèves-ingénieurs et "trophistes" !