Des élèves-ingénieurs engagés

Par le module Engagement et Responsabilité, durant sa 1ère année de cycle ingénieur, chaque élève doit s’engager bénévolement auprès d’une cause citoyenne ou solidaire. Ce sont ainsi plus de 7425 heures de travail  qui sont effectuées cette année par la promotion au service d’enjeux sociaux du territoire d’ECAM Lyon.

En quoi consiste le dispositif Engagement et Responsabilité ?

    Pour les formations en 5 ans, débutant après le bac, le cycle préparatoire comprend une phase de sensibilisation. Au cours d’ateliers, de conférences, de témoignages d’entreprises, les élèves sont invités à s’interroger : comment peut-on s’engager ? Qu’est-ce qu’être responsable ? Ils mènent ensuite, au sein d’une équipe, une action visible sur le campus : amélioration du cadre de vie, ouverture culturelle…
    En 1re année du cycle ingénieur, les élèves font un double bénévolat à l’extérieur de l’Ecole :
    • Un engagement pour leur école, en participant à une opération (salon, forum de lycée…).
    • Une action d’engagement social et/ou solidaire (25 heures au moins durant l’année) dans une association.

L’engagement est valorisé dans le cadre de ce module et soumis à des crédits UCTS.

Un engagement au bénéfice de causes et d’associations variées

    De nombreuses causes peuvent bénéficier ainsi du temps et des compétences des jeunes. Une vingtaine d’associations sont réunies lors d’une journée de forum pour exposer leurs besoins aux élèves. Parmi elles, citons par exemple : Handicap international, le Foyer Notre Dame des Sans Abris, Habitat et Humanisme, Urgence Sociale, Zup de Co, Sport dans la Ville, Secours Populaire, …
    Enfin, pendant ses deux dernières années de formations, l’élève doit s’inscrire dans un projet lié à la thématique Développement Durable et s’engager vis-à-vis de la communauté étudiante : soutien scolaire pour les promotions plus jeunes, organisation de l’accueil des nouveaux, implication dans la vie associative …
    Un séminaire de synthèse invitera l’élève, à la veille de son entrée dans la vie active, à faire un bilan de son parcours ECAM en travaillant sur la posture de l’ingénieur et sa responsabilité.