Enquête 1er Emploi 2019 : forte employabilité et égalité des salaires homme – femme

Enquete-emploi-ecole-ingenieur-ecam-arts-et-metiers

Six mois après l’obtention de leur diplôme, les ingénieurs ECAM Arts et Métiers de la promotion 2018 ont été interrogés pour répondre à l’enquête nationale annuelle d’insertion professionnelle de Conférence des Grandes Ecoles. Nous analysons ici les résultats obtenus.

Une égalité historique des salaires hommes/femmes

Alors que l’égalité salariale tarde encore à s’appliquer dans la plupart des entreprises, pour la première fois, les femmes ingénieurs de la promo sortante d’ECAM Lyon gagnent autant que leurs camarades de promo masculins.

Le montant des salaires reste, quant à lui, stable : 39 840€ par an (salaire brut annuel avec primes) en France et 43 200€  à l’étranger.

Une employabilité assurée

98,3% des diplômés trouvent un emploi en moins de 4 mois et 60,3% avant même la fin de leurs études. Ces chiffres, qui se confirment chaque année auprès de nos différentes promotions sortantes, attestent de l’attractivité des profils ingénieurs auprès des employeurs.  Selon la CGE,  » le taux net d’emploi a atteint son plus haut niveau depuis 2010″. 

Le stage de fin d’études et les réseaux sociaux professionnels restent les moyens les plus sûrs pour trouver son premier emploi. ECAM Lyon accompagne d’ailleurs ses étudiants et jeunes diplômés dans leurs recherches via sa Cellule premier emploi.

Une grande diversité de secteurs

Par sa dimension généraliste, la formation ECAM Arts et Métiers offre la possibilité d’évoluer dans des secteurs et postes variés tout au long de sa carrière. L’insertion professionnelle des jeunes diplômés illustre parfaitement cette diversité.

Sociétés de conseil / bureaux d’études, industrie et transports (automobile, aéronautique, naval et ferroviaire) sont les principaux secteurs qui ont attiré les jeunes ingénieurs ECAM Arts et Métiers cette année, devant les secteurs de l’énergie, des TIC (activités informatiques et services d’information) et du BTP.

Les quatre principales fonctions exercées restent inchangées depuis plusieurs années : « production, exploitation », « recherche & développement », « méthode et maintenance » et « études et conseil » représentent plus de 60% des métiers exercés par les jeunes ingénieurs ECAM.

Enfin, les jeunes ingénieurs ECAM apprécient tout autant de travailler dans un grand groupe (31% des répondants) que dans une PME (37%).

Une dimension internationale marquée

La mobilité internationale est obligatoire durant les cursus ingénieurs d’ECAM Lyon. Au travers des séjours académiques et stages à l’étranger, chaque élève-ingénieur s’ouvre au monde et développe son autonomie et sa capacité d’adaptation. Des qualités essentielles pour les ingénieurs qui travaillent désormais en contexte international, s’impliquent dans des projets transnationaux et managent des équipes internationales.

Cette dimension internationale impacte le 1er emploi des jeunes diplômés : 25% débutent à l’international, contre 13% en moyenne pour les diplômés des Grandes écoles. Au total, un jeune ingénieur ECAM sur deux déclare exercer son activité en lien avec l’international (travail à l’étranger, missions régulières à l’international, import/export, projets en lien avec un pays étranger).

Des ingénieurs heureux !

L’enquête d’insertion professionnelle s’est aussi penchée sur la satisfaction générale des jeunes ingénieurs ECAM Arts et Métiers. 88%  ont déclaré être satisfaits voire très satisfaits de leur premier emploi, conforme à leur projet professionnel.

Heureux au travail mais également reconnaissants de leurs années d’études puisque plus de 98% d’entre eux recommanderaient leur Ecole à un ami.

Enquete emploi 2019 ecole ingenieur ecam lyon