Trophée de l’apprentissage pour une jeune ingénieur ECAM

trophée apprentissage

Vendredi 2 mars 2018, Marie Stauffenegger, jeune ingénieur ECAM de spécialité Génie Industriel et Mécanique (promotion 2017), et sa maître d’apprentissage Mélanie Bordignon (Alstom Transport) ont reçu le Trophée du binôme maître d’apprentissage / apprenti.

Ce trophée, décerné par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Lyon, le CFA IFIR ARL, FormaSup ARL et la Chambre de Métiers et de l’Artisanat du Rhône, « vise à récompenser un duo dont la qualité de collaboration a été exemplaire » (Source site web CMA Lyon).

Le professionnalisme et les qualités humaines de Marie Stauffenegger avaient déjà été remarqués par ses enseignants durant ses 3 années de formation. Ainsi, Lionel Graissot, enseignant du pôle Management industriel ECAM Lyon et tuteur pédagogique de l’apprentie, avait apprécié la synergie développée entre la jeune alternante et son maître d’apprentissage pendant ses visites : « L’encadrement de Madame Bordignon a eu pour effet d’amener Marie à conduire son projet dans le domaine innovant de l’écoconception avec enthousiasme, conviction et professionnalisme ».

Des qualités également soulignées par Mélanie Bordignon qui remarquait déjà, lors du recrutement de Marie Stauffenegger, sa grande maturité. « Je n’ai pas eu l’impression de recruter une apprentie, mais déjà un ingénieur débutant » précisait t-elle.

La formation d’ingénieurs par apprentissage est un vrai plus, et je ne peux que constater une différence de maturité entre un bac+5 formé par la filière classique et un bac+ 5 formé par alternance. – Mélanie Bordignon, Sénior expert Ecodesign, spécialiste ISO 14001 chez Alstom.

Marie Stauffenegger, diplômée ingénieur ECAM Génie Industriel et Mécanique 2017, a particulièrement apprécié ses 3 années d’expérience. Sa mission chez Alstom, en tant qu’apprentie, était de définir la performance environnementale d’une solution de signalisation ferroviaire. Tout en faisant appel aux connaissances acquises pendant sa formation d’ingénieur, en termes de management de projet, compétences techniques…, cette mission lui a permis de se spécialiser dans le domaine de l’écodesign. « Au début, je ne connaissais pas du tout le métier et les différents sujets traités mais j’ai rapidement appris cela grâce à l’équipe » explique la jeune ingénieur.

Marie Stauffenegger poursuit aujourd’hui sur le site Alstom à Florence (Italie) en tant qu’ingénieur en ecodesign, dans le cadre d’un VIE.

Ce n’est pas la première fois que les qualités des alternants ECAM sont soulignées pendant la cérémonie duTrophée de l’apprentissage : l’année dernière par exemple, Corentin Chapus, ingénieur ECAM GIM, avait été primé pour ses 3 années d’alternance chez JTEKT.